BIOGRAPHIE

 

Originaire du village de Percé, Alexandra GUITÉ a toujours rêvé de capter ce qui inspire et bouleverse. Fascinée par l’art de raconter une histoire émouvante en images, elle est devenue cinéaste documentaire. Une passion qui l’a mené à parcourir le monde et à réaliser deux films en Argentine, alors en plein chaos socio-politique. Son documentaire Les Arts de la Résistance a été présenté dans de nombreux festivals, semant l’émoi sur son parcours.  Des manifestants religieux manifestent même lors de sa projection comme film d’ouverture du Festival de Films de Guelph. Femme de terrain multidisciplinaire, elle a complété le rigoureux programme de réalisation Cinéma de l’Institut National de l’Image et du Son (INIS) ainsi que des études doctorales en sociologie. Dans ses films et reportages, elle explore des sujets aussi variés que la vie monastique, le pouvoir social de l’art, les pensionnats autochtones, l’agriculture biologique, l’embourgeoisement urbain, la pollution sonore et l’explosivité des mouvements sociaux latino-américains. Captivée par les mystères de son coin de pays, elle réalise son premier documentaire gaspésien, L’île, en 2009.

Par la suite, elle scénarise, réalise et coproduit les 12 courts-métrages du documentaire Web primé Écologie Sonore de l’ONF. Ce projet si tôt bouclé, elle sillonne l’Arctique et l’Ouest canadien réalisant en solo des reportages sur des enjeux sociaux percutants pour Radio-Canada. Depuis 2010,elle signe la réalisation, la recherche, la caméra et le montage de reportages hebdomadaires pour Radio-Canada ainsi que des chroniques technologiques et culturelles. Professeure de talent, elle enseigne aussi les médias interactifs, le journalisme et le cinéma au collégial. Ce qui la motive : dévoiler avec sensibilité les réalités de la condition humaine à travers des personnages inspirants et courageux.

Voir le Démo d’alexandra Guité sur Vimeo

Télécharger le CV d’Alexandra Guité (format pdf)